Exemples d'applications

Stainihard®

La dureté augmente de manière significative, sans affecter négativement la résistance à la corrosion.

Voir aussi la brochure et les certificats

L'excellente résistance à la corrosion des aciers inoxydables austénitiques a conduit à une large utilisation commerciale de ces matériaux.

Les types d’acier inoxydable les plus connus et les plus utilisés sont l’INOX 316(L) et l’INOX 304. D’autres aciers inoxydables austénitiques sont également largement utilisés dans les industries automobile, pétrolière et gazière, chimique, médicale et alimentaire en raison de leur très bonne résistance à la corrosion.

Un inconvénient important de l’acier inoxydable austénitique est sa dureté relativement faible, sa faible résistance à l’usure et sa sensibilité au grippage (soudage à froid). Cela limite son utilisation dans les applications mécaniques haut de gamme et les machines où ces propriétés sont très importantes.

La raison pour laquelle l’acier inoxydable martensitique n’est pas choisi est que, bien que ces matériaux aient une dureté et une résistance à l’usure nettement supérieures, ils ont une résistance à la corrosion beaucoup plus faible.

Dans le passé, de nombreuses tentatives ont été faites pour mettre au point une technique de durcissement ou de surfaçage permettant d’améliorer la résistance à l’usure mais aussi la résistance à la fatigue, par exemple, sans affecter négativement la résistance à la corrosion. Les procédés conventionnels tels que la nitruration, le perçage et le revêtement ne permettent pas d’atteindre cet objectif.

Depuis plusieurs années, Aalberts Surface Technologies Eindhoven B.V. utilise un procédé appelé Stainihard® NC. Ce procédé améliore fortement la résistance à l’usure et à la fatigue et permet également de lutter contre le fameux « écaillage ». La résistance à la corrosion reste inchangée et, dans certains cas, elle est même améliorée.

Elle offre également des avantages dans les endroits où les machines doivent être nettoyées régulièrement. Ici, Stainihard® NC fait en sorte que les aliments, comme les produits laitiers, collent moins et peuvent donc être retirés plus facilement et plus rapidement.

D’une manière générale, il offre à l’industrie une excellente solution lorsque la résistance à l’usure doit aller de pair avec une bonne à très bonne résistance à la corrosion.

Dans l’industrie, il existe une grande variété de produits et de composants qui bénéficient de ce traitement,

Voici quelques exemples d’applications :

pièces de pompe

L’industrie food, par exemple, traite des substances sous forme de boue comme le ketchup, la mayonnaise ou, par exemple, le chocolat. Dans ces substances, les petites particules dures (telles que les graines de tomates ou les morceaux de cacao) peuvent toujours provoquer une forte usure par abrasion. Un exemple typique et un type de pompe fréquemment utilisé est la pompe dite à double vis. Dans cette pompe, 2 ou 4 vis, avec un espace minimum, tournent dans le boîtier de la pompe. Les vis et les boîtiers traités par le procédé stainihard sont capables de résister beaucoup plus longtemps à cette usure abrasive, ce qui se traduit par une durée de vie beaucoup plus longue et des arrêts de production moins importants.

transmission d'une machine à éplucher

Exemple de l’industrie agro-alimentaire. Alors que les asperges étaient autrefois épluchées et nettoyées à la main, les machines à éplucher automatiques sont de plus en plus utilisées. S’agissant d’un travail saisonnier, un entraînement avec des arbres en acier ordinaire présente le grand inconvénient de se corroder. En raison de la longue durée d’immobilisation et du temps pendant lequel ces arbres se rouillent, les risques de dysfonctionnement sont élevés. C’est pourquoi un acier inox 303 a été choisi pour cet entraînement afin de garantir la résistance à la corrosion. Seulement voilà, le problème est que ce matériau s’use très vite. En traitant les arbres avec le procédé Stainihard, on évite cette usure excessive.

tube de vanne électromagnétique dans l'industrie automobile

Pour qu’une électrovanne/un commutateur fonctionne correctement, un tube/une douille en acier inoxydable est nécessaire entre l’enroulement en cuivre et le noyau en fer doux. L’un des avantages de l’acier inoxydable austénitique par rapport à l’acier réside dans ses propriétés non magnétiques. L’inconvénient, toutefois, est que le noyau de fer doux est plus dur et que le boîtier en acier inoxydable présente donc une usure excessive. Avec Stainihard, il est possible d’appliquer une belle zone résistante à l’usure à l’intérieur (même si elle est fermée à une extrémité) d’un produit. Ces manchons traités au Stainihard passent amplement le test d’endurance prescrit.

anneaux de coupe d'un raccord de collier de serrage

Celle-ci doit pouvoir se découper dans le tuyau et nécessite donc une dureté nettement supérieure, tandis que du côté « glissement », il faut empêcher la corrosion. Dans le passé, ceux-ci étaient traditionnellement nitrurés ou cémentés, avec pour résultat que la résistance à la corrosion ne répondait plus aux spécifications. Un essai au brouillard salin (DIN50021) a montré que les bagues coupantes nitrurées montrent les premiers signes de corrosion après seulement 20 heures, alors que les bagues coupantes traitées au stainihard ne montrent aucun signe de corrosion après 500 heures.

Retour haut de page